Voici la liste des aides financières auxquelles les Français peuvent bénéficier en 2022 pour la rénovation énergétique de leur logement (liste mise à jour en novembre 2022) :

  • MaPrimeRénov’ : elle remplace le crédit d’impôt transition énergétique et les aides de l’Anah “Habiter mieux agilité”. Cette aide est ouverte à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus. Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans lors du remplacement d’une chaudière au fioul. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux. Vous pouvez déposer votre demande directement sur le site : https://www.maprimerenov.gouv.fr/
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : cette aide financière et de conseil permet aux ménages ayant de faibles revenus d’être assistés dans leur projet de rénovation énergétique. Pour faire une demande d’aide, vous devez le faire en ligne. Pour cela, vous devez d’abord vous créer un compte personnel sur le site dédié aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : https://monprojet.anah.gouv.fr/po/demarche/infos_po
  • L’Éco prêt à taux zéro : cette aide permet de financer la rénovation énergétique des logements sans avoir à faire d’avance de trésorerie. De plus, le taux d’intérêt du crédit est nul et le montant de celui-ci peut aller jusqu’à 50 000 euros. Pour consulter les conditions d’éligibilité à l’éco prêt à taux zéro, rendez-vous sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905
  • Le Coup de pouce économies d’énergies : il permet à tous les ménages de bénéficier de primes pour financer certains travaux de rénovation énergétique (chauffage, isolation, rénovation glable, etc). Les démarches pour obtenir cette aide sont à réaliser sur le site spécialisé : https://www.coupdepouceeconomiedenergie.fr/
  • Le chèque énergie : c’est une aide nominative qui permet d’aider au paiement des factures d’énergie du logement et de faire face à la montée exceptionnelle des prix de l’énergie, notamment l’électricité et le gaz. Son montant est de 100 €.
  • L’aide des entreprises de fourniture d’énergie : les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Total, etc) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergies (diagnostics, conseils, prime, prêt à taux bas, etc).
  • La TVA à 5,5% : pour des travaux de rénovation énergétique, certains peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5%. Retrouvez le formulaire d’attestation sur le site du service public.
  • La réduction d’impôt “Denormandie” : elle permet aux particuliers qui achètent un logement à rénover d’avoir une réduction d’impôt sur le revenus. Vous pouvez en savoir plus sur le site du service public.
  • L’exonération de la taxe foncière : certains ménages peuvent bénéficier de l’exonération de la taxe foncière temporairement par les communes ou les départements.
  • Le crédit consommation : s’il y a besoin d’un financement supplémentaire pour la rénovation énergétique du logement, les particuliers peuvent souscrire un crédit à la consommation auprès d’institutions financières. Pour en savoir plus sur ce type de crédit, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les aides concernant la rénovation énergétique de votre logement et pour vous faire accompagner dans votre projet, rendez vous sur le site : france-renov.gouv.fr.

Pour accompagner les projets de rénovation énergétique, un service de conseillers en rénovation est disponible pour répondre aux questions des personnes qui envisagent de tels travaux. Les personnes qui bénéficient de l’aide à la rénovation globale doivent obligatoirement faire appel à ce service. Ces experts peuvent guider dans la priorisation des travaux selon les besoins du logement, les subventions possibles et le budget alloué au projet, afin de maximiser les économies d’énergie réalisables dans le logement. Par ailleurs, les contribuables sont invités à contacter divers fournisseurs d’énergie, notamment les deux principaux fournisseurs d’électricité, afin de se renseigner quant au montant et conditions d’éligibilité des subventions qu’ils peuvent octroyer. 

Aides financières pour les projets de rénovation énergétique

Les aides financières visant à soutenir les travaux de rénovation énergétique proviennent principalement du secteur public, avec pour objectif de soulager une partie des coûts associés à ces projets. Ces aides prennent en compte divers critères tels que l’impact des travaux sur l’efficacité énergétique du logement, la nature et l’ampleur des rénovations réalisées, ainsi que les revenus du ménage dans certains cas spécifiques. En outre, certains fournisseurs d’énergie sont tenus de soutenir financièrement les projets de rénovation énergétique des particuliers afin de compenser leur empreinte environnementale. De plus, des taux de TVA réduits sont appliqués à certains types de dépenses liées à ces travaux, et des prêts bancaires à taux d’intérêt nuls sont disponibles, bien que sous certaines limites. Les banques en lignes sont particulièrement connues pour proposer des conditions tarifaires avantageuses. Parmi les travaux admissibles figurent notamment le remplacement de la chaudière, l’installation d’une pompe à chaleur, l’amélioration de l’isolation thermique, entre autres.

Quels travaux de rénovation peuvent bénéficier des aides et subventions ?

Le montant de ces subventions dépend principalement de la nature des travaux entrepris et de leur impact sur la consommation énergétique du foyer. En règle générale, les rénovations énergétiques englobent diverses actions, essentiellement axées sur l’amélioration du système de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, l’isolation thermique, ou encore la ventilation. En 2024, la prise en charge de l’installation d’une pompe à chaleur augmente de 1000 à 2000€ en fonction de la situation du foyer.  Ces travaux permettent de réaliser des économies chaque mois sur les factures d’énergie, et ainsi libérer du pouvoir d’achat pour payer plus facilement les charges courantes telles que l’alimentation, le forfait mobile, la box internet ou encore l’assurance du logement. Certains travaux peuvent également augmenter la valeur du bien immobilier, ce qui sera un avantage lors de la revente.