Orgelet
Actualités > POISSON D'AVRIL > Parc éolien à Orgelet [POISSON D'AVRIL]  

Eoliennes sur le mont Orgier

POISSON D'AVRIL

La société ABOWIN envisage la mise en place d'une ferme de 3 éoliennes au somment du Mont Orgier.

Poisson d'avril

En effet, ce site présente de nombreux avantages pour une telle implantation :

  • A l'extrémité de la côte de l'Heute, cette zone est suffisamment ventée, avec des vents réguliers, forts, présents toute l’année et sans turbulences excessives,
  • Le raccordement au réseau électrique moyenne tension est aisé
  • Il est facile d’accès grâce aux routes forestières du Mont Orgier.

L’électricité produite par ces 3 éoliennes d'une puissance de 2,8 MW devrait être particulièrement destinée aux régions proches.

Eolienne du LomontLe retour d'expérience du site du Lomont (nord Franche-Comté), qui est exploité depuis 2007, montre la viabilité d'un tel projet dans notre région.

Les retombées économiques pour les collectivités territoriales devraient être conséquentes : la commune d'Orgelet pourrait recevoir annuellement 60 000 euros des loyers des trois éoliennes implantées sur sa commune. Pour sa part, la communauté de communes recevra annuellement 550 000 euros de taxes sur la production d'électricité. 

Une étude de préfaisabilité va être envisagée dans les prochaines semaines : un mât de mesure de vent va être installé afin de réaliser les premières mesures de la qualité de la ressource éolienne. Ces mesures vont durer au minimum un an, et les premiers résultats seront mis en relation avec les analyses météorologiques établies sur le long terme, permettant de définir si les mesures effectuées seront représentatives.

Une analyse économique visant à évaluer la viabilité financière du projet va également réalisée. L'étude de préfaisabilité intègrera également les premières expertises de cabinets indépendants sur des domaines tels que le paysage, l'acoustique, la faune et la flore.

Une première phase de concertation sera menée parallèlement aux études de préfaisabilité, afin de recueillir les avis des décideurs locaux et l’information sera relayée auprès des citoyens, notamment par le biais du bulletin municipal, de réunions publiques, d’expositions etc.

Une étude d’impact sera réalisée ; elle présentera les impacts de l’installation, en fonctionnement normal, sur l’environnement. Conformément à la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 et le décret n°2011-984 du 23 août 2011, l’étude d’impact est réalisée dans le cadre de la demande d’autorisation d’exploiter « ICPE » (installation classée pour la protection de l’environnement).

L’étude d’impact devra remplir trois objectifs :

1. concevoir le projet de moindre impact environnemental : le maître d’ouvrage peut ainsi démontrer comment les préoccupations environnementales ont fait évoluer son projet ;

2. éclairer l’autorité administrative sur la décision à prendre : l’étude d’impact informe l’administration compétente pour autoriser les travaux et la guide pour définir les conditions dans lesquelles cette autorisation est donnée ;

3. informer le public et le faire participer à la prise de décision : la participation active et continue du public est essentielle pour la définition du meilleur projet.

Elle comportera :

  • Une analyse de l’état initial du site et de son environnement ;
  • Une description du projet et les raisons du choix ; 
  • Les effets de l’installation sur l’environnement (effets réversibles et irréversibles) ; 
  • L’étude de variantes ; 
  • Les mesures envisagées pour réduire, compenser et supprimer les conséquences dommageables sur l’environnement ; 
  • L’étude des effets sur la santé ; 

A l'issue de cette étude, un permis de construire sera demandé. Si il est accordé, le chantier pourra débuter

La construction d'un parc éolien se déroule sur une durée de six à neuf mois. Le planning de déroulement d'un chantier standard se présente ainsi :

  • Travaux de terrassement = 1 mois
  • Fondations en béton = 2 mois
  • Raccordements électriques = 3 mois
  • Montage des éoliennes = 1 mois
  • Essais de mise en service = 1 mois
  • Démarrage de la production = 1 mois
Le parc éolien sera exploité pendant une vingtaine d'années, ce qui correspond à la durée moyenne de vie des machines installées. Le pilotage et le contrôle des éoliennes est assuré à distance depuis un centre d'exploitation. La présence humaine sur le parc éolien se limite donc aux opérations de maintenance programmée et imprévues (incidents ou pannes).
 
En fin d'exploitation, le parc éolien sera démantelé. Les éoliennes seront démontées et le site sera ensuite remis en état. L’exploitant est tenu de constituer les garanties financières nécessaires.

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu